Pourquoi la paille ?

De plus en plus d’aspirants à la propriété décident de construire une maison en paille. Relativement simples à mettre en œuvre, ces constructions ont également l’avantage d’être moins onéreuses que les maisons plus traditionnelles. Focus sur un matériau aux multiples facettes : la paille.

Vous avez dit bon marché ?

Construire une maison, même la plus simple possible, engendre généralement beaucoup de frais. Les matières premières, particulièrement chères, majorent souvent le prix des constructions de manière significative. Opter pour une maison en paille, c’est faire des économies tout en accédant à la propriété car la paille est la matière la moins chère que l’on puisse trouver. Cela permet aussi de garder son budget pour des petits plus qui font la différence, comme par exemple encastrer sa poubelle de salle de bain !Autres points notables : elle ne demande pas de connaissances particulières et est très facile à travailler.

Un matériau abondant et naturel

Le second avantage de la paille, c’est qu’elle est abondante. On ne la retrouve pas de manière homogène sur le territoire français mais elle reste très présente dans les régions les plus rurales, dans les élevages et donc, au sein des exploitations agricoles. Produite annuellement, la paille est directement issue de la culture des céréales et en cela, on peut la considérer comme un déchet agricole des plus naturels. Se servir de la paille pour construire sa maison, c’est lui donner une seconde vie et faire un geste pour l’environnement en limitant les produits toxiques.

Utile pour lutter contre l’humidité

L’humidité est le premier fléau d’une habitation. Désagréable pour les habitants, elle est à l’origine de moisissures diverses, de l’apparition d’acariens et d’autres maux dont il est parfois difficile de se débarrasser. La paille a une faculté particulière, celle d’absorber l’humidité. Dès lors, les habitants d’une maison en paille pourront profiter d’un intérieur très sain. Notons cependant que pour éviter le pourrissement de la paille et conserver une maison dite « respirante », quelques techniques sont à ne pas négliger lors de la construction comme le drainage et la construction d’une avancée de toit.

Une bonne résistance thermique

Une maison en paille répond aux critères de la maison dite passive : un habitat qui permet de conserver une très bonne température et ce, été comme hiver, tout en consommant le moins d’énergie possible. En plus d’être un très bon isolant phonique, la paille témoigne donc d’une bonne résistance thermique qui est aussi appréciable pour l’environnement que pour le porte-monnaie des occupants de la maison.

Comments are closed.