Les risques

Contrairement à l’image de maison fragile et légère qu’ont répandu les contes pour enfants, la maison en paille est une construction fiable, particulièrement résistante et donc, faite pour durer !

Durée de vie

La maison de paille est une maison comme les autres. Si elle est bien entretenue par ses occupants, si son toit est bien étanche il n’y a guère de raisons pour qu’elle ne dure pas plusieurs décennies. Ainsi, il y a donc fort à penser qu’une maison de paille survivra sans problème à ses occupants ! Pour preuve : aux États-Unis, certaines constructions datant du XIXe siècle sont toujours debout et des constructions datant de près d’un siècle sont toujours habitées !

Une construction à l’épreuve du feu

Contrairement aux idées reçues, une maison en paille ne brûle pas plus facilement qu’une maison traditionnelle. La raison ? Compressée en bottes très compactes, la paille ne permet pas l’oxygénation du feu qui, ne pouvant se propager, fini par mourir. On peut également noter que dans la majeure partie des cas, la paille est protégée par un enduit (fait de chaux ou de terre) qui rend les probabilités d’incendie encore plus faibles.

Les nuisibles : insectes et rongeurs

Faut-il s’inquiéter des insectes et des rongeurs lorsque l’on possède une maison de paille ? La réponse est non ! Que les propriétaires soucieux des termites se rassurent : la paille est bien trop dure pour les espèces qui évoluent dans nos contrées. Dans la plupart des cas, il faudra juste s’occuper de bien traiter la structure en bois contre les termites, mais ce travail n’a rien de plus complexe que celui qu’exigent les maisons en bois traditionnelles. Quant aux petits rongeurs, ils auraient bien du mal à se frayer un chemin à travers la paille, très dense et protégée par différents enduits, ajouté au fait qu’il n’y a pas de graines dans les bottes de paille qui pourraient les attirer.

Comments are closed.