L’isolation

Lorsque l’on évoque le sujet de l’isolation, la paille n’est généralement pas le premier matériau qui vient à l’esprit. Pourtant, beaucoup plus naturelle et tout autant efficace que la laine de verre ou le polystyrène, la paille a déjà fait ses preuves en matière d’isolation.

Un super-isolant à portée de main

La paille est issue de l’agriculture et représente un moyen simple et bon marché pour isoler sa maison (en bois ou en briques) mais encore faut-il savoir choisir la botte de paille idéale… Pour être parfaite, cette dernière doit avant tout être bien compacte. Si la paille est bien compressée, elle sera d’autant plus efficace comme isolant. Elle doit également être très sèche. On peut s’en rendre compte au poids de cette dernière mais on peut également plonger la main jusqu’au cœur de cette dernière pour s’en assurer. En dernier lieu, la taille des bottes est également à surveiller car, pour obtenir un résultat uniforme et bien isolant, il faut également qu’elles soient fabriquées sur le même calibre.

La question de l’inertie

S’il est vrai que la paille est un très bon isolant, il est important de noter qu’elle n’a que très peu d’inertie. En clair, la paille permet de s’isoler du froid extérieur mais ne permet pas d’emmagasiner de la chaleur dans la maison, ce qui peut devenir très problématique en hiver. Ce n’est pas une fatalité pour autant car il existe bien des manières de palier à ce défaut, notamment en ce qui concerne l’aménagement intérieur. On peut accorder un soin particulier au sol de sa maison en s’équipant de dalles plus épaisses. Il est également possible de monter des cloisons en briques. Ces briques ont l’avantage d’être particulièrement isolantes mais permettent surtout de bénéficier d’une inertie thermique idéale. Ainsi, la maison restera fraîche en été et suffisamment chaude en hiver. De plus, on peut ajouter que la brique est un matériau qui s’accorde particulièrement à la paille. En effet, étant conçue sans produits chimiques, elle est idéale pour une éco-construction.

Protéger sa paille

L’eau et la condensation sont les deux ennemis de la paille. Si ces dernières arrivent à l’atteindre, elles peuvent entraîner un pourrissement de la paille et donc, de nombreux problèmes d’isolation. Pas d’inquiétude superflue cependant car, dans les faits, une maison en paille restera bien isolée tant qu’elle bénéficiera d’un bon entretien. Cet entretien concerne tout d’abord la question de la ventilation qui devra être adéquate, surtout au niveau des zones les plus propices à l’humidité, comme les tours des fenêtres ou le grenier. Enfin, une toiture en bon état est également la clef d’une bonne isolation. Pour protéger au maximum l’enduit de la pluie, ainsi que la paille, le toit devra être plus avancé que sur une maison classique.

Comments are closed.